Fabriquer un Rangement en Valchromat pour Outils CNC

Projet par
Aurélien.P

Projet CNC de A à Z

Vous avez votre propre découpe numérique CNC chez vous ou dans votre atelier et si vous l’utilisez fréquemment, il y a un certain nombre d’outils que vous utilisez aussi très souvent.

  • Vos fraises favorites pour découper et graver dans tous les matériaux courants et notamment bois, PMMA (acrylique) et aluminium. La collection de fraises ne fait en général que s’agrandir, et sans organisation il pourra devenir difficile de retrouver la bonne fraise au bon moment.

  • La clé nécessaire au serrage/desserrage de l’écrou porte pince de votre fraiseuse. Souvent une clé de 17 pour les fraiseuses hobbyistes, comme c'est le cas pour la fraiseuse Kress-AMB 1050 FME-1.

  • Une ou 2 clés Allen pour le serrage des panneaux par valets sur la dalle d’usinage. 

  • Les valets de serrages.

  • Un pied à coulisse pour confirmer l’épaisseur des panneaux.

  • etc.

Aussi je conseille aux nouveaux acquéreurs de CNC de bureau, et notamment l’Aureus 3X que nous commercialisons en exclusivité sur euro-makers.com, de consacrer leur première découpe à réaliser un bel organiseur, façon 5S (pratique du “lean management” visant à avoir un emplacement strict et bien marqué pour chaque outil de l’espace de travail), pour les outils et accessoires que vous allez utiliser de manière régulière avec la CNC.

Cela vous évitera, si vous êtes comme moi, de perdre un temps considérable à chercher la clé Allen de 4mm ou la clé de 17mm... Par ailleurs, l’aspect esthétique sur votre espace de travail n’est pas négligeable et une belle pièce, en bois massif ou comme ici en Valchromat (mdf teinté dans la masse et hydrofuge), participera au look de votre atelier.

Nous allons réaliser en quelques étapes simples un panneau de stockage, usiné pour que chaque accessoire ou outil ait une place bien définie et soit facile à prendre.

On va commencer par le dessin, ou plutôt les bons réflexes pour dessiner les emplacements, et comment trouver les dessins 3D de vos outils.

Puis on préparera notre panneau, ou plutôt nos panneaux dans notre cas. Je veux un rangement avec des emplacements qui sautent aux yeux. J’ai donc opté pour de la couleur. La partie supérieure du panneau est noire et le fond des rangements est jaune. Pour avoir ce résultat, je colle 2 panneaux de Valchromat de 8mm à la colle à bois, puis j’usinerai mes emplacements à 10mm de profondeur (sauf pour la clé Allen pour laquelle une profondeur plus faible est souhaitable).

Ensuite on importera le design au format STEP (tous les logiciels de CAO peuvent exporter votre conception en STEP ou STP) dans Fusion 360 et on préparera notre usinage dans l’atelier “MANUFACTURE” (anciennement “CAM” pour Computer-Aided Manufacturing). On verra au passage de bons exemples de programmation d’usinage de “poches” (2D pockets), c’est à dire de découpes de zones délimitées qui ne traversent pas la matière, donc moins profondes que le panneau.

Enfin on fera la découpe ou usinage de la pièce en utilisant une fraise 2 dents droites en carbure qui alliera une vitesse d’avance élevée pour une CNC de bureau ou de prototypage, et une belle qualité de coupe ne nécessitant pas ou peu de finition.

Pour envoyer le Gcode à la CNC Aureus 3X, on verra comment utiliser le logiciel gratuit Universal code Sender (UGS), raccordé en USB au boîtier électronique de la CNC.

CNC

Image Matériel Qt. Description Prix
Fraise 2 Dents Helicoidale Carbure - ØCoupe 3.175 mm - ØQueue 3,175mm - Longueur Taillée 17mm Fraise 2 dents Hélicoïdale en carbure, diamètre de coupe 3,175mm.
Cette fraise en carbure est adaptée à la découpe de...
5.90 €
Fraise 2 Dents Droites Carbure Ø Queue 6 mm - Ø Coupe 6 mm - Longueur Taillée 17 mm Fraise 2 dents droites en carbure de Tungstène.
Ce type de fraise (fraise à rainurer deux dents droites) est utilisée...
15.90 €
CNC Aureus 3X - Usinage 3 axes - 1000 mm - Kit CNC
CNC Aureus® 3X en kit, version 1000mm (axes X et Y).



La CNC Aureus® 3X...
2490.00 €
Panneau Valchromat® Noir - Épaisseur 8 mm - 297 x 297 mm Panneau Valchromat Noir. MDF teinté dans la masse et hydrofuge, noir. Ce petit panneau en épaisseur 8mm est parfait pour les... 7.90 €
Panneau Valchromat® Bleu - Épaisseur 8 mm - 297 x 297 mm

Le Valchromat® est un MDF amélioré, hydrofuge et plus résistant que le MDF standard. C'est un matériau très apprécié de...

7.90 €
Pied à Coulisse Digital en Acier Inoxydable - 150 mm

Ce pied à coulisse digital vous permettra de prendre des mesures de grande précision rapidement et facilement, en mm ou en...

18.90 €
Ajouter au panier 2546.5 €
Image Matériel Qt. Description Prix

Instructions

1 - Dessiner le panneau 1 Heure(s)

Pour dessiner le plateau, il vous faut déjà identifier la liste des outils que vous souhaitez intégrer.

J’utilise au quotidien la CNC Aureus 3X, équipée d’une broche Kress/AMB 1050 FME-1. Voici ce que je veux mettre comme outils:

  • Jusqu’à 32 fraises avec des diamètres de queue de 3.175mm (⅛”). Ces fraises sont parfaites pour le type de prototypage et de projets que nous réalisons.

  • Jusqu’ à 12 fraises en diamètre de queue 4mm.

  • Jusqu’à 5 fraises en diamètre de queue 6mm.

  • Jusqu’à 3 écrous porte-pince. J’ai 3 écrous pré-montés avec les pinces 3.175mm, 4mm et 6mm. L’un est sur la fraiseuse, les 2 autres auront leur place sur le panneau.

  • La clé de 17 pour serrer/desserrer l’écrou porte pince de la fraiseuse.

  • Une clé Allen de 4mm pour desserrer les vis 6 pans creux qui servent au serrage des valets.

  • 4 valets de serrage.

  • Un espace pour les 4 vis M5x50mm des valets de serrage.

  • 1 pied à coulisse numérique (pour vérifier l’épaisseur des différents panneaux à usiner).

Nous allons trouver sur Grabcad les dessins STL des pièces complexes (clé de 17, valets de serrage) et dessiner le reste des composants (cylindres en mode perçages)

Voici le lien pour le pied à coulisse, par Bettak : https://grabcad.com/library/digital-vernier-caliper-1.

Quelque soit ce que vous cherchez, il y a de grandes chances que vous trouviez un dessin 3D disponible. Visitez les sites:

Sur ces 3 sites, recherchez l’outil ou la pièce en faisant une requête en anglais. Faites un essai avec la recherche “Caliper” pour le pied à coulisse.

Je le modifie légèrement pour en faire une “empreinte”, puis j’ouvre un nouveau design sur Tinkercad (tinkercad.com) et j’importe la pièce à 101% ou 102% de leur taille pour ajouter 1 ou 2 mm de confort autour de la pièce (offset).

Enfin, je passe la pièce en mode “perçage” puis je la combine à un panneau pour creuser l’empreinte. Je fais de même pour les autres pièces et les arrange sur le panneau en laissant quelques millimètres entre chaque pièce.

Pour les logements de fraises et d’écrous, je fais des perçages à 10mm de profondeur en ajoutant un offset de 0,4mm. Ainsi, mon perçage pour une fraise de 3.175mm fait environ 3,6mm.

Une fois les composants bien disposés et alignés, je m’arrange pour aligner leur surface supérieure à 16,5mm du plateau. Ainsi, ils sont tous débouchants sur la face supérieure.

A noter que mes 2 panneaux Valchromat collés font 16mm d’épaisseur, mais dans la conception, je les passe à 16,5mm (8,25mm par panneau), de sorte que quand je ferai la découpe, les perçages ou découpes traversants, seront bien usinés de part en part. Les 0,5mm de plus sont une sécurité pour m’assurer que la fraise débouchera bien, même si j’ai positionné le point zéro 1 ou 2 dixièmes de millimètre trop haut en début de découpe.

Voici donc mon design sur Tinkercad. Vous voyez la pièce combinée à gauche, le groupement des perçages à droite, et un exemple de pièce modifiée pour faire une empreinte, à partir d’un STL de pied à coulisse téléchargé sur Grabcad.

IISED5OL1lIYl-WSFLk8ATHZw-KPBClwhuKtrogz

Comme j’utilise des panneaux Valchromat prédécoupés de 297mm x 297mm, je vais avoir peu de place autour pour installer mes valets lors de la découpe.

Aussi, pour faciliter la découpe, j’ai ajouté 2 perçages épaulés sur le bas du panneau, au centre, pour insérer 2 vis M5. Je les mets avec un entraxe (distance au centre des perçages) de 75mm, qui correspond à la distance entre les inserts de la dalle d’usinage de la CNC Aureus 3X (et de la X-Carve). Je commencerai par cette découpe, en maintenant le panneau avec des valets de serrages, puis j’enlèverai les valets et fixerai les panneaux à la dalle à l’aide de 2 vis M5x25mm pour la suite de la découpe.

Pour ceux qui voudraient recréer ce projet, je mets en PJ de cette instruction les fichiers 3D au format STL et STEP.

2 - Préparer le panneau 30 Minute(s)

Pour réaliser ce rangement et obtenir des emplacements en contraste de couleur, j’utilise 2 panneaux de Valchromat 8mm, un MDF hydrofuge de haute qualité. Dans l'exemple ci-dessous un panneau noir et un panneau jaune (ou noir et bleu comme sur la photo de couverture).

Je commence par poncer légèrement au grain fin (grain 200 par exemple) les faces des panneaux à coller pour améliorer la liaison. Puis j’enlève la poussière. Mes panneaux sont prêts à coller.

J’utilise une colle à bois forte pour coller les panneaux. Je dépose une bonne dose de colle que j’étale à l’aide d’un pinceau en silicone (très facile à nettoyer et donc réutilisable pour longtemps).

Quand la colle a été uniformément déposée sur la surface d’un panneau, je colle les 2 panneaux et utilise des serre-joints pour appliquer une bonne pression sur toute la surface de collage pendant au moins 30 minutes. Idéalement, attendez quand même une bonne heure avant d’usiner.

3 - Les logiciels Utilisés 20 Minute(s)

La CNC Aureus 3X, comme la X-Carve et la plupart des découpes numériques open-source, utilise des fichiers d’usinage, ou “Gcode”, d’extension ".nc".

Il existe de très nombreuses solutions pour préparer ces fichiers, des plus simples aux plus complexes, et des gratuites aux très onéreuses.

Notre solution favorite est d’utiliser :

  • FUSION 360 pour la conception et la préparation de la découpe (CAM)

  • Universal Gcode Sender (UGS) pour l’envoie à la machine (ou directement le Smart Controller du boîtier électronique) pour le contrôle de la machine en préparation de l’usinage, et l’usinage.

UGS est gratuit, simple et efficace. Vous pouvez le télécharger ici.

Fusion 360 est une solution gratuite pour les particuliers (licence d’1 an gratuite renouvelable à vie, voir info ici). Téléchargez Fusion 360 sur le site d’Autodesk en version d’essai (30 jours), puis quand vous cliquerez sur le compteur de jours gratuits restants dans Fusion 360, vous pourrez choisir une licence non-commerciale.

Pour les jeunes entreprises ou startups qui font moins de 100.000€ de chiffre d'affaires, vous pouvez demander une licence gratuite pour 1 an, après quoi il faudra passer sur un abonnement très abordable par rapport au grosses solutions comme CATIA ou SolidWorks. Au moment de l’écriture de ce tutoriel (Janvier 2019), l’abonnement coûte 415€ H.T par an, soit environ 35€ H.T par mois.

Pour suivre ce tutoriel et réaliser votre découpe, téléchargez et installez les logiciels Fusion 360 et Universal gCode Sender.

UGS est très simple, je vais vous montrer dans ce tutoriel comment l’utiliser. Vous pourrez aussi suivre le processus complet de la préparation de l’usinage et du fichier .nc sur Fusion 360. A noter qu’il est très facile de s’éduquer sur Fusion 360 grâce au grand nombre de tutos vidéos en Français publiés par Autodesk:

 

Le bon format pour Fusion 360:

Pour préparer un usinage sur Fusion 360, je vous conseille d’utiliser un fichier .step (ou stp). Si, comme ici, vous avez dessiné en .STL en bon maker, vous pouvez suivre notre tutoriel pour convertir en moins d’une minute votre STL et STP grâce au logiciel gratuit Freecad.

 

Préparer une découpe sur Fusion 360:

Vous pouvez prendre en main Fusion 360 en 1 ou 2 heures si vous êtes novice avec d’excellents  tutoriels vidéos.

Pour ne pas faire un tuto écrit trop long et fastidieux, je n’évoque pas la partie dessin, et l’atelier “MODEL” de Fusion 360 depuis lequel on peut concevoir sa pièce.

On va se concentrer sur l’atelier “MANUFACTURE” (anciennement “CAM”), dans lequel on va préparer  l’usinage en plusieurs étapes:

  • Importez la pièce à découper au format .step dans Fusion 360.

  • On commencera par créer un “Setup”, qui définit la matière (la taille du panneau) et le système de coordonnées. On définit aussi dans le setup l’orientation du modèle (où sont les axes X, Y et Z en relation avec la pièce que l’on va usiner).

  • Puis on créera plusieurs phases d’usinage. On utilisera par exemple des stratégies différentes pour les perçages droits, les poches non traversantes et les découpes de contours. On en profitera pour définir des paramètres importants pour chacune des stratégies, dont notamment:

    • Quelle fraise on utilise.

    • Les vitesse d’avance, vitesse de plongée, ramping, etc.

    • La profondeur par passe.

    • La présence ou non de “tabs” pour éviter que des bouts de panneaux ne se détachent du plateau lors des découpes.

    • L’ajout ou non d’offsets positifs ou négatifs (sur-épaisseur ou sous-épaisseur du trait de découpe).

    • etc.

  • On pourra alors simuler la découpe et voir ce qui se passe en 1 clic.

  • Si l’on est satisfait, on utilise un post-processeur “GRBL” déjà intégré à Fusion 360 pour générer le gCode sous la forme d’un fichier “.nc”...

  • ...qu’on aura plus qu’à transmettre à la CNC via le logiciel gratuit “Universal gCode Sender” (UGS).

Vous allez voir, c’est plus facile qu’il n’y parait et vous serez au point en quelques usinages. Un grand avantage de Fusion 360 est qu’il propose un grand nombre d’options et de réglages que vous pourrez utiliser dès que vous aurez saisi les bases. À noter que l’assistance de Fusion 360 est très efficace et que toutes les options sont largement expliquées (en maintenant la souris sur le champ de l’option).

Il existe des solutions encore plus simples et très intuitives comme Easel, d’Inventables, mais elles offrent beaucoup moins d’options et de sources d’optimisation.

On peut usiner des designs plus complexes avec Fusion 360 et surtout beaucoup plus vite grâce aux stratégies et options variées.

Enfin, un autre gros avantage de Fusion 360 est qu’il vous permettra d’exporter un fichier .nc (à la différence d’Easel par exemple), que vous pourrez charger sur une carte SD et faire tourner sur votre CNC Aureus 3X sans avoir besoin d’un ordinateur connecté à la CNC en permanence pendant vos usinages.

Quand on usine beaucoup ou qu’on usine souvent les mêmes pièces, c’est un gros avantage de ne pas avoir à maintenir en permanence un ordinateur connecté à la CNC. Vous pouvez, avec l’Aureus 3X, charger le fichier sur une carte SD et commander vos découpes depuis l’écran intégré au boîtier électronique. Nous vous montrerons ça dans un futur tutoriel de l'Aureus 3X.

4 - Charger le design et Créer un Setup dans FUSION 360 10 Minute(s)

Depuis Fusion 360, on va suivre les étapes suivantes:

  • Importer un fichier STEP avec un design à découper.

  • Créer un “Setup” pour l’usinage (dimensions du panneau, point d’origine).

  • Créer une ou plusieurs opérations de découpe ou gravure.

  • Simuler la découpe pour vérifier que tout est bon.

  • Générer le fichier Gcode.

 

Importer le Fichier STEP

Dans le menu gauche de Fusion 360, on clique sur “Upload” pour importer notre fichier STEP:

Créer le Setup dans Fusion 360

Pour commencer à paramétrer notre découpe, il nous faut aller dans l’atelier “MANUFACTURE” (anciennement “CAM”) du logiciel Fusion 360. La première étape, commune à tous les usinages, est de créer un “setup”.

C’est dans le “setup” que l’on définit les dimensions du panneau, le type d’opération et le point d’origine de notre usinage.

Il vous faudra créer un “Setup” pour chacun de vos usinages dans le futur. Voici un exemple en vidéo, je vous invite à explorer les différentes options au fur et à mesure que vous gagnez en expérience.

Une fois que le “Setup” est validé, on va attaquer le paramétrage des découpes à proprement parler.

Avant, il est important de réfléchir un peu à l’outil que l’on voudrait utiliser. Dans le design de ce tutoriel, il y a quelques poches ou perçages relativement fins (entre 3,2 et 5mm), mais une grande partie des poches, comme les emplacements des valets de serrage ou du pied à coulisse sont plutôt larges.

On pourra donc usiner une grande partie du design avec une fraise de 6mm pour gagner du temps. Il faudra cependant grouper les opérations nécessitant une fraise plus fine (je vais utiliser une fraise de diamètre 3.175mm) au début, pour finir avec la plus grosse fraise, et ainsi limiter à 1 le nombre de changements d’outils.

Je vais donc procéder comme suit:

  • D’abord, avec la petite fraise de diamètre 3.175mm, je vais percer les emplacements destinés à visser mon panneau à la dalle. Cette étape me permettra de me passer, pour la suite de l’usinage, des valets de serrage qui empiètent sur le panneau.

  • Puis je ferai les perçages des rangements de fraise, toujours avec la petite fraise car les diamètres sont faibles (3,6mm à 6,3mm)

  • Ensuite, je ferai un changement d’outil, en passant sur une fraise de 6mm qui me permettra d’usiner plus rapidement les grosses poches.

  • Finalement, je testerai si mes outils rentrent bien. Parfois, le fait d’usiner avec un gros diamètre de fraise oblige à repasser localement dans les coins, à cause des congés trop importants (coins arrondis) dus au diamètre trop important de la fraise (aucune fraise, si fine soit-elle, ne peut faire un coin intérieur à 90°). Si mes outils rentrent, il sera inutile de faire une autre passe.

5 - Paramétrer le 1er Usinage: Les Perçages de Fixation 10 Minute(s)

Je vais utiliser la fonction "2D pocket" pour percer les trous des vis de fixation à la dalle, à l’aide d’une fraise 2 dents droites en carbure de 3,175mm de diamètre. Suivez le guide:

Je peux maintenant exporter le gcode de cette découpe.

Générer le Gcode pour cette découpe

Je vais utiliser le post-processeur GRBL intégré à Fusion 360 pour générer le gcode, que je modifierai légèrement avant de l’envoyer sur ma machine. Voici comment faire:

Attention: Notez bien les modifications que j’apporte au gcode car ce sont des modifications que je vous conseille d’apporter systématiquement à tous les gcodes que vous générez pour la CNC Aureus 3X. Elles portent sur 4 lignes et ont pour but:

  1. En supprimant la ligne T1 M6: de spécifier que la machine n’est pas équipée d’un changement d’outil automatique. On demande donc au programme de ne pas aller chercher un outil à un emplacement où il ne trouvera rien. SUPPRIMER CETTE LIGNE EST TRÈS IMPORTANT.

  2. En ajoutant la commande “G0 Z15” avant le premier mouvement: de lever la fraise avant de faire le déplacement vers le premier point de découpe. Je fais ça pour éviter de rayer ma matière si j’ai calibré le point d’origine de l’axe Z (Z=0) un peu bas, c’est à dire que la fraise applique une légère pression sur la matière au point d’origine que j’ai choisi (dans cet exemple on a choisi dans “Setup” la face supérieure du coin en bas à gauche de mon panneau).

  3. En passant de “S25000 M3” à “S99999 M3”: de toujours envoyer la pleine puissance (pas de modulation de la largeur d’impulsion ou “PWM”) à la Fraiseuse, car la fraiseuse AMB 1050 FME-1 n’est pas compatible avec un signal PWM.

  4. En ajoutant la commande “M5” juste avant la ligne “M30” (M30 signifie la fin du code): d’arrêter la fraiseuse. Pour une raison qui m’échappe, le gcode généré par le post-processeur GRBL de fusion ne prévoit pas l’arrêt de la fraiseuse ou broche à la fin du code. Si vous n’ajoutez pas la commande M5, la fraiseuse continuera à tourner jusqu’à ce que vous éteigniez l’alimentation de la CNC ou que vous envoyiez manuellement la commande "M5" depuis le moniteur série d’Universal Gcode Sender (l’onglet “Commands”). Autant prendre l’habitude de systématiquement rajouter une ligne “M5”, juste avant la dernière ligne M30, à la fin de chacun de vos gcodes.

Ces 4 opérations sont faites en moins de 30 secondes. Une fois les modifications enregistrées, le fichier .nc de gcode est prêt à être importé dans UGS pour être transmis à l’électronique de la CNC.

J’ajoute une 5ème modification, qui n’est pas obligatoire mais souvent bien utile, et qui a pour but de renvoyer l’outil à la verticale du point d’origine (X=0, Y=0) à la fin de l’usinage. La ligne de code à ajouter est “X0 Y0” et je la mets sous  la ligne “G0 Z15” vers la fin du code.

Puis j’enregistre. Voilà, mon Gcode est prêt à être transmis à la CNC Aureus 3X pour lancer la découpe. Je vous montrerai dans une autre vidéo comment envoyer le fichier via Universal Gcode Sender, qui est gratuit et très simple.

6 - Paramétrer les Poches Fines (rangements fraises et emplacement clé Allen) 10 Minute(s)

Certains emplacements ne peuvent pas être usinés avec un fraise de 6mm. Je vais donc programmer leur découpe avec la fraise de 3.175mm utilisée pour les perçages de fixation précédemment. Comme ça, je n’aurai pas à changer de fraise entre mes 2 premiers usinages.

Après la découpe de ces emplacements, je ramènerai la fraise à la vertical du point d’origine de l’usinage (X=0, Y=0), en bas à gauche de mon panneau. Je pourrai alors changer de fraise et garder facilement mes coordonnées d’origine, en ayant juste le Z à ajuster une fois la fraise de 6mm montée.

Voici la vidéo montrant le paramétrage complet de la découpe ainsi que la génération du Gcode pour cette étape.

7 - Paramétrer les Poches Principales avec une Fraise de Ø6mm 10 Minute(s)

Une fois que toutes les opérations nécessitant un petit diamètre de coupe (3.175mm) ont été réalisées, je vais pouvoir changer de fraise et usiner les poches principales, destinées aux rangements des accessoires encombrants:

  • Valets de serrage.

  • Pied à coulisse.

  • Ecrous porte-pinces.

  • Clé de 17mm pour le serrage/desserrage de l’écrou porte-pince.

  • etc.

Je vais donc configurer une nouvelle “Pocket” 2D, et générer le gCode.

Attention: Comme il y a un changement de fraise, il faudra obligatoirement régler à nouveau le Z=0 en amenant la fraise au contact de la matière et en recliquant sur “Reset Zero” dans UGS (ou l’équivalent sur le Smart Controller du boîtier).

 

 

8 - Découper sur la CNC Aureus 3X 1 Heure(s)

Nous avons maintenant préparé les 3 fichiers (extensions.nc) pour notre projet:

  1. Opération de perçage pour la fixation du panneau à la dalle (ø3.175mm).

  2. Opération d’usinage des petits emplacements: Fraises et clé Allen (ø3.175mm).

  3. Opération d’usinage des “gros” emplacements, avec une fraise de 6mm.

Nous allons pouvoir passer à l’usinage.

Démarrez Universal Gcode Sender:

On va utiliser le logiciel Universal Gcode Sender pour communiquer les instructions d'usinage à la machine. On commence donc par démarrer UGS en double cliquant sur le fichier "UniversalGcodeSender.jar".

4tkjpqFtXD0eUHHFO_HoLGKUwKKa9P2t--q0vmMk

Il n’y a pas d’installation à faire, le programme s’ouvrira directement.

vJ5U4qDGrvjeIjJKpq4Sw1Nkd3dUU9hCfeFD88vf


Connectez Universal Gcode Sender à la carte Mega 2560

Pour que notre CNC communique avec UGS, il suffit maintenant de suivre les étapes suivantes;

  • Raccordez La carte Mega 2560 du boîtier à votre ordinateur à l'aide du cordon USB fourni avec l'électronique.

  • Ouvrez UGS (au cas ou vous l’ayez fermé après l’étape précédente).

  • Sélectionnez le Baud Rate “57600”.

ppDlnF9GGnhwIEbqEI4DyTvOAC59sAUMmXlCZCVE

  • Si vous ne voyez pas votre port série apparaître dans le champ “Port”, comme sur l’image ci-dessus, cliquez sur l’icône rafraîchir (_HEbE1nOzGrnYRtTCReDoga2nUxrLyfOFmqGh1kU).

  • Une fois sélectionné le bon Port, cliquez sur “Open” pour ouvrir une connexion.

  • Après quelques secondes, vous verrez une confirmation de la connexion apparaître dans la console du programme, comme ci-dessous.

r5I_mTVvNyRhoawUR387MHn1qPckRYjrbBvka4BZ

UGS et la CNC Aureus 3X communiquent maintenant entre eux.

 

Préparez physiquement l'usinage:

Commençons par fixer le panneau sur la dalle à l’aide de 2 ou 3 valets de serrages en veillant à ce qu’ils soient en dehors du chemin de la fraise., ce qui est assez simple pour le premier usinage (juste les 2 trous de fixation).

Serrez bien les valets de serrage. Si vous utilisez les valets en Delrin fournis dans le pack Aureus 3X complet, n'hésitez pas à mettre une pression suffisante pour faire tordre légèrement les valets. Une fois les valets serrés, assurez-vous que ça ne bouge pas.

Puis on va placer la fraise, en navigant dans l'onglet “Machine Control” d'UGS, sur le point d’origine définit dans Fusion 360. il s’agit du point en bas à gauche du panneau, contre la face supérieure.

Le centre de la fraise doit être précisément au niveau du coin inférieur gauche.

Une fois que la fraise est bien positionnée, on va enregistrer cette coordonnée comme “Point d’Origine” en cliquant sur “Reset Zero”.

Dans l’onglet “File Mode”, je vais cliquer sur “Browse” pour aller chercher le fichier de mon premier usinage (PERCAGE-FIXATION-DALLE-TUTO-CAM.nc), et cliquer sur “Ouvrir”.

 

On peut alors visualiser la découpe en cliqant sur le bouton "Visualize":

 

 

On fait une dernière vérification:

  1. Le panneau est bien fixé.

  2. La fraise est serrée dans l’écrou porte pince et bien positionnée au point d’origine.

  3. Les valets de serrages ne sont pas sur le chemin de la fraise (vous pouvez voir le tracé de la fraise en cliquant sur “Visualize”).

  4. Vous portez vos lunettes de sécurité.

  5. Aucun objet non sécurisé n’est présent sur la dalle.

Quand tout est prêt, il ne reste plus qu’à cliquer sur “Send” et assister à l’usinage.

On commence donc par la découpe des perçages de fixation. Une fois que la découpe est faite, on va desserer les valets de serrage, sortir le panneau, insérer les 2 vis M5x25mm et les visser dans 2 emplacements de la Dalle (wasteboard). On serre bien et le panneau ne bougera plus. Pour cette vidéo, l'enregistrement de mon écran (Universal Gcode Sender) n'a pas fonctionné, mais vous pourrez voir dans les 2 vidéos suivantes les commandes en direct pour amener l'outil au point d'origine et définir le zéro.

Une fois que le panneau est vissé solidement, on peut venir replacer la fraise au point d’origine du panneau (en bas à gauche, à fleur de la surface supérieure).

Quand la fraise est bien positionnée, on pense à cliquer à nouveau sur “Reset Zero” dans Universal Gcode Sender, pour que le programme identifie bien ces coordonnées comme le nouveau point d’origine.

On peut alors charger le 2ème usinage, c’est à dire le fichier PETITS-USINAGE-PANNEAU-RANGE-OUTILS.nc, dans l’onglet “File Mode”.

Puis on envoie “Send” pour lancer l’usinage.

Comme on a rajouté une instruction X0 Y0 en fin de code, la fraiseuse reviendra à la verticale du point d’origine en fin d’usinage, ce qui nous permettra de faire le changement d’outil sans éprouver de difficulté à retrouver le point d’origine.

Après le changement d’outil (passage à une fraise 2 dents droites de diamètre de coupe 6mm), il ne restera plus qu’à amener la fraise à fleur du panneau, au point d'origine, et à cliquer à nouveau sur “Reset Zero” avant de lancer le dernier usinage.

Bravo, si vous avez suivi les étapes de ce tutoriel, vous avez maintenant un beau panneau range outils et accessoires, et vous avez programmé et envoyé vos premiers usinages.

Il existe de nombreux autres tutoriels sur l'utilisation de Fusion 360 mais vous avez maintenant des bases suffisantes pour apprendre par vous-même et faire tourner votre CNC Aureus 3X.

Bons usinages !

Attribution-ShareAlike 3.0 Unported (CC BY-SA 3.0)

Le titulaire des droits autorise toute utilisation de l’œuvre originale (y compris à des fins commerciales) ainsi que la création d’œuvres dérivées, à condition qu’elles soient distribuées sous une licence identique à celle qui régit l’œuvre originale. Cette licence est souvent comparée aux licences « copyleft » des logiciels libres. C’est la licence utilisée par Wikipedia.

Vous en avez fait une copie?